Page chargée
Choix des types :
Cookies strictement nécessaires

Ces cookies sont essentiels pour vous fournir les services disponibles sur notre site Web et vous permettre d’utiliser certaines fonctionnalités de notre site Web. Sans ces cookies, nous ne pouvons pas vous fournir certains services sur notre site Web.

Cookies de Fonctionnalité

Ces cookies servent à vous offrir une expérience plus personnalisée sur notre site Web et à mémoriser les choix que vous faites lorsque vous utilisez notre site Web. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies de fonctionnalité pour mémoriser vos préférences de langue ou vos identifiants de connexion.

Cookies de suivi et de performance

Ces cookies sont utilisés pour collecter des informations permettant d'analyser le trafic sur notre site et la manière dont les visiteurs utilisent notre site. Par exemple, ces cookies peuvent suivre des choses telles que le temps que vous passez sur le site Web ou les pages que vous visitez, ce qui nous aide à comprendre comment nous pouvons améliorer notre site Web pour vous. Les informations collectées via ces cookies de suivi et de performance n' identifient aucun visiteur en particulier.

Cookies de ciblage et de publicité

Ces cookies sont utilisés pour afficher des publicités susceptibles de vous intéresser en fonction de vos habitudes de navigation. Ces cookies, tels que servis par nos fournisseurs de contenu et / ou de publicité, peuvent associer des informations qu'ils ont collectées sur notre site Web à d'autres informations qu'ils ont collectées de manière indépendante et concernant les activités du votre navigateur Web sur son réseau de sites Web. Si vous choisissez de supprimer ou de désactiver ces cookies de ciblage ou de publicité, vous verrez toujours des annonces, mais elles risquent de ne pas être pertinentes.

  1. Francis Jette Stratège en création de contenu, médias sociaux et publicité numérique
  2. 🔴 3 mythes répandus sur la création de contenu qui te génèrent de l'anxiété

🔴 3 mythes répandus sur la création de contenu qui te génèrent de l'anxiété

10 octobre 2022

Francis Jette

🔴 3 mythes répandus sur la création de contenu qui te génèrent de l'anxiété

La Notif #17

L'infolettre hebdo des médias sociaux et du numérique




Est-ce que les médias sociaux et la création de contenu te génèrent de l'anxiété ?

En cette journée mondiale de la santé mentale, j'avais le goût de faire une édition spéciale de la Notif pour t'aider à diminuer tes niveaux de stress liés à ta stratégie sociale. 

Pour l'occasion, on va défaire quelques mythes ensemble et en bonus, je vais te dévoiler un outil sur lequel je travaille en secret depuis un bon moment et qui devrait vraiment faciliter ton processus créatif et diminuer ta charge mentale en lien avec la création de contenu.

Prends une grande respiration, on part la machine!


MON TOP-3

1. Arrête de stresser, t'es pas obligé de publier! 

Un des mythes les plus répandus, c'est qu'il faut publier chaque jour sur les médias sociaux et c'est complètement faux.

Pire encore, il y a plusieurs personnes qui pensent que tu dois absolument publier plusieurs fois par jour sur TikTok pour avoir du succès. À un point tel que TikTok a même adressé le sujet dans un article. 

Depuis des années, je répète en formation et en accompagnement que ta quantité de publications devraient découler de ta capacité à créer du contenu en lien avec tes objectifs d'affaires.

Qu'est-ce que ça veut dire? En gros, si t'es capable de produire un seul bon contenu par semaine, c'est mieux que de faire 3 publications rapides parce-que-faut-que-tu-publies-souvent.

Et c'est pas mieux de te forcer à publier 2-3 contenus de qualités par semaine pendant 2 semaines, t'épuiser et arrêter de publier pendant trois semaines ensuite.

Arrête de te concentrer sur la fréquence (nombre de publications par semaine), mais assure-toi de conserver une récurrence. 

Arrête de te mettre de la pression à publier tous les jours et concentre-toi sur la qualité de ton contenu.

Pas la fréquence.
Pas la journée idéale.
Pas l'heure magique.

La qualité, point.

 

2. T'as pas besoin de créer du contenu différent pour les différentes plateformes.  

Une des croyances les plus répandues sur les médias sociaux, c'est que tu devrais ABSOLUMENT créer différents contenus pour différentes plateformes.

Et encore une fois, c'est totalement faux.

C'est vrai que c'est important de créer différents contenus pour différentes clientèles cibles et d'adapter tes formats de contenus aux plateformes.

Mais c'est une erreur de penser que tu dois à tout prix créer des contenus différents pour chaque plateforme.

Tes sujets de contenus les plus performants sur une plateforme seront fort probablement tes meilleurs contenus sur les autres plateformes aussi.

Surtout si tu prends le temps d'utiliser le meilleur format de contenu dédié à cette plateforme.

Tu n'es pas obligé.e de publier TOUS les mêmes contenus sur toutes tes plateformes non plus. La clé c'est surtout de donner un maximum de visibilité à tes contenus les plus importants en tirant avantage de ta présence multiplateforme.

Tu penses que je suis dans le champ et que ton audience sur Facebook, sur Instagram et sur TikTok ne sont pas les mêmes?

Prends le temps d'aller consulter tes statistiques démographiques sur les différentes plateformes... tu risques d'avoir une surprise! 👀

Est-ce que c'est un stressssss pour toi d'essayer de créer différents contenus pour différentes plateformes?

 

3. Tu peux (sûrement) arrêter de créer du contenu jusqu'à la fin de l'année

Le stress et la fatigue on un impact sur nos niveaux de créativité, donc si t'es en manque d'inspiration, as-tu pensé à recycler?

Tu as surement créé assez de contenu au fil des dernières années pour arrêter complètement de créer du nouveau contenu pendant quelques semaines voir quelques mois.

Donc en période stressante de rush, il n'y a aucun problème à recycler un ancien contenu qui avait bien performé. Évidemment, tu veux t'assurer que le contenu soit toujours d'actualité et tu veux éviter de republier un contenu qui n'aurait pas bien performé.

Autrement, tu peux repartir d'un contenu existant, le modifier un peu, le remettre en contexte ou encore en faire une déclinaison en modifiant le format de contenu.

Par exemple : Tu transformes un article de blogue en carrousel pour pouvoir le publier sur Linkedin, Instagram et Facebook.

Tu pourrais aussi t'inspirer de tes contenus performants pour en créer une nouvelle version en conservant le concept, mais en remplaçant simplement l'angle ou le sujet. 

Par exemple : Les 3 pires erreurs à éviter en création de contenu -> Les 3 mythes les plus répandus en création de contenu qui affectent tes niveaux de stress.

Les deux textes abordent les 3 mêmes éléments, mais d'un angle différent! 

 

Bonus : Prends le temps de t'arrêter, 1 minute.

Fais-tu partie des gens qui croient que la méditation n'est pas pour toi, parce que tu penses trop?

Si tu penses que la méditation c'est d'arrêter complètement de penser, t'es loin d'être seul, c'est le préjugé #1 et c'était aussi ce que je croyais, avant de réaliser que c'est complètement faux.

En cette Journée mondiale de la santé mentale, j'ai le goût de défaire ce fameux mythe et de te partager un exercice simple.

Parce que savais-tu que la méditation est l'un des outils les plus important pour t'aider à prendre soin de ton mental?

La méditation, c'est comme des push-ups pour ton cerveau. Plus tu pratiques, plus tu vas avoir de contrôle sur tes niveaux d'anxiétés, plus tu vas développer ta concentration et moins tu vas laisser tes pensées négatives t'envahir.

Voici un exercice rapide pour apprendre comment faire des push-ups pour ton mental :

Prends 1 minute par jour, que ce soit le matin dans ton lit, dans la douche, en prenant une marche, le soir avant de te coucher, peu importe.

Arrête-toi 1 minute et concentre-toi sur ta respiration.

Après quelques secondes, tu vas perdre le focus et tu vas partir dans tes pensées, c'est normal! On ne peut pas s'empêcher de penser.

La clé, c'est de reconnaître que tu es parti dans tes pensées et de revenir à ta respiration.

Et hop! Tu viens de faire une première push-up.

Puis tu recommences ainsi pendant 60 secondes. Chaque fois que tu repars dans tes pensées, essaie de ramener ta concentration sur ton souffle.

À quoi ça sert de faire ces push-ups?

Ça te sert revenir dans le moment présent.

À te distancer de tes pensées pour être en mesure de prendre un peu de recul et reconnaitre plus facilement quand certaines pensées jouent en boucle dans notre tête.

À revenir dans ton corps, pour mieux sentir les sensations liées à certaines pensées négatives.

Alors si tu t'es rendu jusqu'ici, déposes ton cell ou ta souris et prends quelques secondes pour faire l'exercice une première fois et constate les bienfaits sur ton corps et ta tête, puis viens partager comment tu te sens dans les commentaires pour encourager d'autres personnes à prendre le temps.

Ferme tes yeux.
Respire.



⚙️ JE TE DÉVOILE UN OUTIL POUR SIMPLIFIER TON PROCESSUS DE CRÉATION DE CONTENU 

Si tu me suis sur Linkedin, tu auras surement reconnu quelques-uns des conseils plus haut, que j'ai décidé de recycler dans mon infolettre parce que je manque de temps.

Je manque de temps aprce que je suis en train de mettre en place les dernières pièces pour lancer la Machine à Contenus.

C'est quoi la Machine à contenus?

C'est un outil que je suis en train de développé sur Notion qui va centraliser et surtout simplifier ton processus de création de contenu stratégique, de l'idéation à la publication, en passant par l'analyse des performances.

C'est pas ton calendrier de contenu classique, c'est un outil collaboratif beaucoup plus complet qui aborde les aspects stratégiques de la création de contenu et qui contient plein de ressources pour faciliter ta prod.

Tu es curieux d'en savoir plus? Tu peux t'inscrire ici pour être dans les premiers à avoir la chance de tester la Machine.






Si tu t'es rendu jusqu'ici, merci! 


Tu as aimé ce contenu ? Inscris-toi à l'infolettre La Notif! pour ne pas manquer les prochains numéros. 👇